Lexique Crypto-monnaies, Minage et Trading

Nous entendons parler des crypto monnaies comme le Bitcoin, l'Ethereum ou le Ripple depuis quelques mois, mais connaissez vous vraiment la définition des mots importants ? je vous ai préparé un lexique que je mettrais à jour avec votre aide régulièrement.

Lexique général

2FA : (en Anglais two-factor authentication ou en Français authentification à deux facteurs). C'est un moyen de confirmer l’identité prétendue par un utilisateur. Pour cela, on vérifie la combinaison de deux informations différentes. EX: Sur les exchanges vous utilisez votre mot de passe et le code donné par Google Authenticator pour vous connecter à votre compte.

Altcoin : Toutes les crypto-monnaies sauf le Bitcoin, certains ne sont pas d'accord pour appeler Litecoin, Monero ou ETH Altcoins.

Blockchain : La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations sécurisée, transparente et décentralisée. Elle contient un ensemble de transactions dont chaque utilisateur peut vérifier la validité. Il existe des blockchains publiques, ouvertes à tous, et des blockchains privées dont l’accès est restreint. Une blockchain publique peut être comparée à « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible. »

Clé privée : Numéro secret permettant à l’utilisateur d’une blockchain d’initier une transaction en signant cryptographiquement son message. La clé privée est le plus important dans un wallet ne jamais la partager.

Clé publique : Clé servant d’adresse sur une blockchain. Connue de tous, elle permet à un émetteur de désigner un destinataire. Elle est utilisée pour vous assurer que vous êtes le propriétaire d’une adresse pouvant recevoir des fonds.

Exchange : "plateforme d’échange" Site internet où l’on peut acheter et vendre des cryptomonnaies. Exemples les plus connus : Coinbase, GDAX, Gemini, Bittrex, Kraken…

Fees : Les fees sont tout simplement des frais prélevés sur une somme lors d’un mouvement d’argent. Elles peuvent autant exister sur un Exchange ou un site de Poker. Le Bitcoin contient également des Fees de transaction qui sont redistribuées aux mineurs.

FIAT : (en Français Monnaie Fiduciaire ) Monnaie fiducière, émise par les banques centrales, dont la valeur est donnée par la loi ou la régulation gouvernementale (Euro, Dollar…).

FOMO : "Fear of missing out". Lorsqu'une décision est prise irrationnellement par peur de rater une bonne affaire. Il vaut toujours mieux rater une bonne affaire plutôt que d'en faire une mauvaise.

Fork : Fait qu’une blockchain diverge en deux blockchains différentes. Un « hard fork » implique des changements plus radicaux et des changements permanents, tandis qu’un « soft fork » est une division temporaire de la chaîne de bloc, compatible pour un retour en arrière.

FUD : "Fear, Uncertainty, Doubt". On parle de FUD quand des discours dénigrent un projet ou une crypto-monnaie et contribuent à faire baisser son cours. Le FUD est parfois justifié (« la Chine va interdire les ICO »), mais il peut aussi être une façon de faire baisser les cours d’une monnaie.

Genesis block : C’est le tout premier bloc de la blockchain.

Hardware wallet : Outil permettant le stockage de crypto-monnaies de la manière la plus sécurisée. (Exemple : Ledger nano ou Trezor)

ICO : "Initial Coin Offering" (offre initiale de jetons) : peut s’apparenter à une levée de fonds pour un projet en lien avec la blockchain. Des start-ups font une ICO, pendant laquelle les investisseurs peuvent acheter des tokens propres au projet de la start-up. Généralement, la start-up distribue la plupart des tokens et en garde quelques-uns pour les besoins de financement ultérieurs. Ces tokens sont généralement échangeables sur des exchanges contre d’autre crypto-monnaies ou des monnaies FIAT.

KYC : "Know Your Customers", Processus de validation de l’identité d’une personne souhaitant participer à une ICO, à un Airdrop ou pour valider un compte sur un exchange. EX: justificatif de domicile (EDF) et d'identité (CNI).

Lightning Network : Le réseau Lightning est un réseau P2P de canaux de paiements, qui rend les transactions presque instantanées, à faibles coûts Concrètement cela permettrait de résoudre les problèmes de scalabilité du bitcoin (et autres crypto- monnaies), et de rendre possible son utilisation comme un véritable moyen de paiement. Contrairement aux idées reçues, le bitcoin est aujourd’hui difficilement utilisable pour payer, à cause de sa lenteur. Le déploiement de Lightning permettrait de résoudre ce problème.

Market cap : Equivalent de capitalisation boursière : sert à estimer la taille d’une crypto-monnaie. On prend le nombre d’unités en circulation de ladite monnaie, que l’on multiplie par le prix courant de cette crypto-monnaie : on obtient là le market cap de cette crypto-monnaie.

Multisig : Multisig est le diminutif de multisignatures. C’est une technique qui a pour vocation de sécuriser un portefeuille géré par plusieurs personnes. Il faudra la signature de toute ou majorité des personnes signataire du wallet pour effectuer une dépense des fonds qu’il contient.

Roadmap : Document, parfois sous forme de tableau, présentant les dates de sortie et les caractéristiques des nouveaux projets d'une crypto-monnaie.

Satoshi : 1 satoshi vaut 10-8 bitcoin (0.000 000 01). C’est la plus petite unité et la plus souvent utilisée dans le milieu du trading. Elle fait référence au créateur du bitcoin, Satoshi Nakamoto.

SegWit : SegWit est le processus auquel la limite de taille de bloc sur une chaîne de blocs est augmentée en supprimant les données de signature des transactions du Bitcoin.

SegWit2x : L’une des propositions pour stimuler la capacité de transaction du Bitcoin. Elle cherche à mettre à niveau le Bitcoin en adoptant Segwit et à définir un calendrier pour augmenter la taille de bloc du réseau à 2 Mo.

Smart contract : Ce sont des programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat, sans nécessiter d’intervention humaine une fois démarrés.

Tokens / Jetons : Cela correspond à la devise d’une crypto-monnaie, par exemple le token de l’Ethereum est ETH.

Wallet : C’est un portefeuille qui permet de stocker ses crypto-monnaies sur un ordinateur, ou en ligne. Chaque monnaie peut avoir son propre wallet. Il existe aussi des périphérique de stockage physiques, particulièrement sécurisés. Vous pouvez aussi stocker vos crypto-monnaies sur les échanges en ligne. Mais vous prenez le risque de tout perdre en cas de hack ou de piratage de vos données…

White Paper : Un White Paper est le document qui présente un projet de blockchain ou de crypto-monnaie. Ces documents permettent de convaincre (ou non) les acheteurs potentiels d’investir dans un projet.

Lexique minage

ASIC/ASIC Miners : ASIC signifie Application Specific Integrated Circuit, ce sont des puces dédiées à une tâche unique. Dans le cadre des crypto-monnaies, les ASICs servent à résoudre un algorithme de minage comme le SCRYPT ou le SHA-256. Les miners ASICs ont la particularité de bénéficier d’une plus grande puissance de calcul et d’une consommation moins élevée. En revanche on peut leur reprocher leur obsolescence vue qu’ils ne peuvent effectuer qu’une tâche et que la difficulté ne cesse d’augmenter.

Block reward : Récompense donnée au mineur pour son travail effectué 

CPU : Central Processing Unit, c’est le cerveau de votre ordinateur.  La mémoire CPU était utilisée pour confirmer les transactions Bitcoin (minage). Aujourd’hui, ils ne sont plus assez performants pour cette tâche. Ils sont encore utilisés pour miner des altcoins.

Difficulty / Difficulté : Ce nombre détermine la difficulté du problème à résoudre pour hacher un nouveau bloc. Le temps de minage des blocs sont définis à un temps précis, la difficulté s’adapte selon la puissance du réseau pour que le temps d’un bloc et de création monétaire soit toujours le même.

Dual mining : Vous pouvez miner "simultanément" deux crypto-monnaies différentes comme ETH/SIA ETH/DCR

GPU : Le processeur graphique ou GPU (Graphical Processing Unit en anglais) est un circuit intégré conçu pour assurer les fonctions de calcul complexes nécessaires à l’affichage des millions de polygones dans les graphiques des jeux vidéo modernes. Le GPU est également adapté aux calculs cryptographiques nécessaires au minage des crypto-monnaies.

Halving : Le halving est un évènement lors duquel la récompense de minage d’une monnaie est divisée par deux. Cet évènement se déclenche automatiquement lorsqu’un certain nombre de blocs ont été minés. Le halving est intégré dans le code de la monnaie, et ne peut être modifié. Il sert à réduire progressivement l’offre pour les monnaies ayant un nombre total de tokens limité (par exemple le bitcoin).

Hash : Le hash est une le resultat d’une fonction de hashage. Elle permet de réduire un ensemble divers de données par un procédé cryptographique. Cela régit le système Proof-of-work. En effet les hashs sont simples à vérifier, durs à résoudre.

Hashrate : "Taux de Hachage". Cela détermine la puissance d’un miner ou bien d’un réseau. C’est grâce à ce taux que la difficulté s’ajuste.

Minage : Un « mineur » possède des machines connectées au réseau et effectue des opérations de calcul afin de traiter les transactions, sécuriser le réseau… Le minage est récompensé par la distribution aux mineurs de bitcoins ou d’altcoins.

Pool : C’est un regroupement de mineur qui mettent en commun leur puissance de calcul pour avoir plus de chance d’avoir un bloc et ainsi de pouvoir partager proportionnellement la récompense.

Proof of stakes : La Proof-of-Stake (preuve d’intérêt) est une autre méthode de validation des blocs. Celle-ci est basée sur les avoirs (ainsi que leur temps de conservation) de la personne et se définit généralement par un pourcentage de création monétaire. C’est une méthode parallèle pour atteindre un consensus décentralisé et qui a l’avantage de consommer peu d’énergie.

Proof of work : La Proof of Work (PoW) est le résultat du problème cryptographique à résoudre pour qu’une nouvelle information soit ajoutée dans un bloc. Ce résultat est difficile à obtenir et nécessite beaucoup de puissance informatique. En revanche, sa vérification est peu consommatrice de ressources ce qui peut être effectué par le plus nombre. Cette méthode de validation par preuve de travail est utilisée pour ajouter un bloc supplémentaire à la chaîne de blocs, chaque mineur du réseau doit réaliser des calculs coûteux en temps et en énergie afin de chiffrer l’ensemble des transactions d’un bloc ainsi que les transactions chiffrées de la chaîne de bloc précédente. Lorsque la solution est validée, elle est diffusée à l’ensemble du réseau. Le mineur ayant trouvé la solution est récompensé en monnaie nouvelle selon les modalités définies par le protocole de la crypto-monnaie.

Rig : C'est un ordinateur fabriqué exclusivement pour miner des crypto-monnaies avec des cartes graphiques.

ROI : Return on Investment. Il est calculé en faisant le rapport du profit réalisé sur le montant investi. Un ROI de 100% signifie que l’on a doublé sa mise de départ.

Lexique trading

All-in : Placer tout son argent (ou presque) sur une seule monnaie.

Ask : Ordre de vente.

Bid : Ordre d’achat.

Dump : Baisse du cours d'une monnaie.

Hold : Terme anglais qui signifie "tenir". Utilisé en crypto pour désigner le fait de rester accrocher à ses positions plutôt que de vendre.

Margin : Emprunter de l'argent pour faire un placement. On parle d'effet de levier (x2, x3, x10 ...). Ça permet de multiplier les gains potentiels ... mais aussi les pertes. Les variations du marché sont subies d'autant plus intensément que l'effet de levier est fort. Par exemple, avec un levier à x5, une variation de +20%, vous fera gagner 5x20%, c'est à dire 100% ! Par contre -20%, vous fera perdre ... 100% de votre mise. Si ce cas arrive, votre mise est liquidée, et vous perdez la totalité de la somme placée, même si le cours remonte une minute plus tard. Un outil à réserver aux traders confirmés.

Pump : Hausse du cours d'une monnaie.

Scalp : Ouvrir et fermer une position très rapidement dans le but de profiter des variations de cours sur du très court terme.

Spread : Le spread représente la différence de prix entre l’offre d’achat (bid) et l’offre de vente (ask) les plus proches. Il est exprimé en pourcentage.

To the moon : Il s’agit d’un mème. Lorsqu’on croit à une crypto-monnaie ou lorsqu’un pump a lieu, on dit de celle-ci qu’elle atteindra la lune : to the moon.

Wall : Terme anglais qui signifie "mur". Utilisé en crypto pour désigner un ordre, ou un ensemble d'ordres proches, qui représentent un volume conséquent à l'achat (buy wall), ou à la vente (sell wall). On utilise ce terme, car dans ce cas de figure, la courbe de l'order book dessine un mur. Un buy wall fait souvent monter le cours d'une monnaie, alors qu'un sell wall le fait baisser.

Weak hands : Terme qui désigne les personnes qui paniquent et vendent lorsque le cours baisse, quitte à faire des pertes.

Whales : On parle de Whales ou de baleines pour parler de personnes possédant une quantité importante d’une crypto-monnaie, à tel point qu’elle peuvent en manipuler le cours. Contrairement aux marchés financiers, les crypto-monnaies ne sont pas encore régulées, ce qui explique des pratiques illégales sur les marchés régulés.


Licence:   Licence Creative Commons

  (0)   Commentaires


Voir tous les tutoriels par Jérémy

Vérifié